Sites de paris en ligne

Comparateur de bookmakers en ligne

Comment fonctionnent les paris sportifs ?

Si vous débutez dans le monde des paris et que vous vous sentez un peu intimidé par tous les graphiques, colonnes et chiffres affichés dans la section des paris sportifs, vous vous trouvez au bon endroit. Dans ce guide, nous allons vous expliquer les règles de bon sens qui se cachent derrière tous ces faits et chiffres. Prenez un peu de temps pour découvrir les paris sportifs et apprendre comment tout cela fonctionne. La compréhension des éléments de base démystifiera rapidement ce qui vous semblait difficile et complexe. Vous serez alors en mesure de parier en toute confiance et d'y prendre plaisir.

Le système des cotes

Avant de pouvoir effectuer son premier pari sportif, il faut connaître le système des cotes.

Pour chaque pari proposé, le bookmaker attribue des cotes aux différents compétiteurs. La cote représente en quelque sorte le pronostic du bookmaker. S’il pense qu’une équipe a plus de chance de gagner qu’une autre, il va lui attribuer une cote plus faible.

Voici un exemple de cotes proposé par un site de paris sportifs :

Cotes

Le bookmaker propose une cote de 1,50 pour le PSG, une cote de 3,80 pour le match nul et une cote de 5,50 pour Rennes.

Le calcul pour connaître ses gains

Le calcul du gain potentiel s’effectue en multipliant la mise de son pari par sa cote. Mise X Cote = Vos gains

Exemple :

• Si vous parier 100€ sur la victoire du PSG et que le PSG gagne, vous remportez 150€. Soit 50€ de bénéfice.
• Si vous parier 100€ sur le match nul et qu’il y a effectivement match nul, vous remportez 380€. Soit 280€ de bénéfice.
• Si vous parier 100€ sur la victoire de Rennes et que c’est effectivement Rennes qui gagne, vous remportez 550€. Soit un bénéfice de 450€.

Les différents types de cotes

En France, la seule cote utilisée est la cote décimal. Mais si vous vous intéressez à tous les types de cotes, retrouvez ci-dessous un tableau permettant de convertir rapidement les 3 types de cotes proposés dans le monde.

Exemple des 3 différents types de cotes :

• Cote fractionnelles (UK) : 9/2
• Cote décimale (EU) : 5,5
• Cote américaine (US) : +450

Tableau de correspondance

Conversion des cotes

Maintenant que vous connaissez tout sur les cotes, retrouvez les différents types de paris que les bookmakers peuvent proposés.

Différents types de paris

Il est possible de placer des paris simples et/ou multiples. Un pari multiple est défini comme un pari individuel combinant deux ou plusieurs sélections dans un seul pari simple: si une des sélections est perdante, le pari entier est considéré perdant. Dans le cas d'un pari individuel gagnant le gain total (y compris la mise) équivaut la mise multipliée par la cote décimale correspondante. Dans le cas d'un pari multiple, le gain sera égal à la mise multipliée par le produit des différentes cotes décimales.

Exemple d'un coupon de pari simple :

Pari simple

La pari simple est la forme de pari la plus facile à maitriser. Elle consiste à parier sur le vainqueur d’une seule rencontre sportive.

Exemple d'un coupon de paris combinés :

Pari combiné

Pourquoi effectuer un pari combiné plutôt que de placer plusieurs paris individuels ? Les gains sur les pari combiné sont nettement plus élevés que sur les paris individuels. Mais n'oubliez pas que comme chacun des jeux individuels doit être gagnant, c’est un pari de type tout ou rien. Si vous gagnez deux jeux sur trois, le pari combiné reste perdant. Par contre, vous auriez gagné ces deux jeux dans le cadre de paris simples. Les cotes attribuées aux pari combiné sont meilleures, car il est plus difficile de prévoir le résultat de plusieurs jeux que de prévoir l'issue d'un seul jeu.

Conseils et astuces pour mieux parier

Ci-dessous quelques conseils et astuces pour mieux parier en ligne :

Comment gérer son capital de départ de paris sportifs?

Lorsque vous effectuez des paris sportifs en ligne, la gestion du capital de départ est un élément primordial dans votre stratégie à long terme.

Lors de votre premier dépôt, n’ayez pas les yeux plus gros que le ventre. L’argent que vous allez engager doit être considéré comme de l’argent perdu. Ne misez jamais de l’argent dont vous avez réellement besoin. Misez en fonction de votre capital. Si vous disposez d’une somme de 300 €, n’allez pas engager 150 € sur un unique pari. Mieux vaut débuter petit puis augmenter les mises au fur et à mesure que votre capital grossit. N’oubliez pas de prendre en compte la fiabilité d’un pari sportif. Plus vous estimez vos chances de gagner élevées, plus vous pourrez engager d’argent, mais sans jamais dépasser la barrière des 10 % de votre capital total.

Comment analyser ses paris sportifs ?

Le pari sportif demande une certaine rigueur. Si vous ne voulez pas revivre dans vos erreurs de jeunesse, il est indispensable d’analyser vos paris. Quelles erreurs ont été faites ? Quel sport à été le plus rentable ? Quel type de pari sportif est le plus valable ? Voilà quelques conseils pour prendre du recul sur vos paris et bien les étudier.

Tenir un planning de vos paris est certes un travail pénible, mais il peut se révéler d’une grande pertinence pour vos futures mises. Un tableau récapitulatif vous permettra d’en apprendre beaucoup sur votre manière de jouer et surtout sur votre manière de gagner. Vous pourrez ainsi voir si vous êtes plus à l’aise sur du pari simple ou double, si le live betting est un mode de jeu que vous maîtrisez… En classant vos paris par sport (si vous jouez sur plusieurs disciplines), vous analyserez dans quels domaines se situe vos plus gros gains. Une bonne manière d’écarter certains sports, pour en privilégier d’autres.

Autre outil nécessaire : le tableau des gains et des pertes de vos paris sportifs. Ce dernier doit être mis à jour très régulièrement, surtout si vous pariez beaucoup. Il vous permettra de voir si vous êtes positifs ou non dans vos paris. Les évènements les plus lucratifs vont apparaître. N’oubliez pas de toujours noter les mises que vous avez engagées. Un bon moyen de voir si vos grosses mises ont payés. N’hésitez pas à classer vos paris par genre : live betting, surebet, pari risqué… afin d’apprendre de vos bénéfices et de vos pertes pour l’avenir.

Enfin, pour bien analyser vos paris sportifs, vous pourrez également partager vos expériences avec d’autres joueurs. Certains sites vous proposent de partager vos expériences et ainsi confronter vos stratégies à celles d’autres parieurs. Par ailleurs, suivez aussi notre rubrique « Trucs & astuces » : elle peut se révéler bien utile pour se re-familiariser avec des bases ou obtenir des points de détail sur une méthode de pari en particulier. Dernière solution : parler de vos mises avec des amis parieurs. Des séances de debriefing avec le regard d’un autre sur vos actions peuvent parfois se révéler très enrichissantes pour vos pronostics futurs.

Les paris sportifs à long terme

Les paris sportifs à long terme permettent de miser sur des évènements dont l’échéance est très éloignée dans le temps.

C’est ainsi qu’il est possible de miser d’ores et déjà sur le futur vainqueur du championnat de Ligue 1 ou sur le pilote qui s’imposera à la fin de la saison de Formule 1.

Ce mode de pari est certes un peu frustrant, mais il est souvent payant. En effet, les équipes ou joueurs favoris s’imposent assez fréquemment dans les compétitions sportives. Et les cotes sportives n’augmentent que très rarement au fil du temps.

Notez que vous pourrez également réaliser de gros gains en misant sur des outsiders. Cette technique de pari à long terme nécessite une bonne connaissance du sport, mais elle peut se révéler payante.

Les paris multiples

Le pari multiple sportif permet de miser sur plusieurs évènements regroupés sous un même pari. Plus aléatoire, ce type de pari permet de remporter des sommes bien plus importantes.

On parle de paris multiples à partir de deux évènements cumulés. Si vous faites un pari cumulé sur deux matchs de Ligue 1, vous devez trouver les deux bons résultats pour gagner de l’argent. Concernant la cote, les deux cotes des évènements sont multipliées afin de connaître la cote totale du pari multiple. Cette dernière est souvent très intéressante et engendre de gros gains si vous trouvez les bonnes combinaisons.

Une fois aguerri aux paris multiples simples, vous pourrez passer à la catégorie supérieure en misant sur trois ou quatre matchs ou toute une journée de championnat.

Qu’est-ce que le valuebet ?

Le valuebet est une technique de pari sportif qui vise à miser sur des cotes qui ont été mal évaluées par les bookmakers.

Les mauvaises estimations par les bookmakers sont assez courantes. En effet, quand il s’agit de sports méconnus ou de championnats étrangers, les bookmakers font parfois de fausses estimations. Toutefois, pour repérer un valuebet, plutôt que d’éplucher toutes les cotes, il existe une formule très simple.

Il vous suffit de multiplier la cote du bookmaker par la probabilité de réussite du pari et de diviser le résultat par 100. Si le résultat est supérieur à 1, vous êtes devant un valuebet. Plus le résultat est élevé, plus le valuebet sera payant.

Prenons un exemple avec une cote de 1,50 sur la victoire de Marseille en Championnat de France de football. Vous estimez les chances de victoire de l’OM à 80 %. En appliquant la formule cela donne : (1,50 x 80)/100 = 1,20. Il s’agit bien d’un valuebet.

La principale difficulté du valuebet est donc de bien évaluer la probabilité de réussite du pari. Vous devrez donc miser sur des équipes, des joueurs ou des sports que vous connaissez très bien.

Le surebet

Le surebet est une technique de pari permettant de s’assurer des gains lors de vos paris sportifs. Rêve ou réalité ?

Le surebet repose sur les écarts de cotes qui existent entre les différents bookmakers. Sur une même rencontre, les écarts sont plus ou moins importants et il s’agit de miser la somme idéale sur les meilleures cotes pour s’assurer de gagner de l’argent. Il faut donc vous inscrire chez plusieurs bookmakers et utiliser un comparateur de cotes.

Prenons l’exemple d’un match de tennis entre Nadal et Federer.

Les cotes du bookmaker A sont 1,60 Nadal et 3,35 Federer. Le bookmaker B affiche 1,75 et 3,00.

Pour savoir combien miser, il vous suffit de diviser 1 par la meilleure cote du joueur.

Exemple :

Nadal 1/1,75 = 0,571
Federer 1/3,35 = 0,298

Il faut donc miser 57,1 € sur Nadal à 1,75 et 29,8 € sur Federer à 3,35. Soit un total de 86,9 €.

Si Nadal l’emporte, vous gagnerez 99,92 €. Et si c’est Federer qui l’emporte 99,83 €. Dans les deux cas, vous êtes donc gagnant : vous avez donc réalisé un surebet.

Glossaire des types paris

SIMPLE
Un simple est un pari sur une sélection dans une épreuve. Votre sélection doit être réussie pour que votre pari gagne.

COMBINE
Un pari combiné est un pari unique qui associe plusieurs paris individuels. Pour qu'un pari combiné constitue un pari gagnant, chacun des jeux individuels qui le composent doit être gagnant. Si un seul des jeux individuels n’est pas gagnant, l'ensemble du pari combiné est perdu.

DOUBLE CHANCE
Un pari double chance permet de parier sur 2 issues possibles d’une même rencontre sportive. Ex : équipe 1 + match nul.

SCORE EXACT
Ce pari permet de parier sur le score  exact final d’une rencontre.

PARI EN DIRECT (LIVE BETTING)
Avec le pari en direct, le parieur peut placer des paris en temps réel. Les cotes sont mises à jour en continu au cours de l’événement sportif. Ceci signifie qu’il bénéficie d’avantages supplémentaires pour réagir aux derniers événements de la rencontre et placer des paris avec précision.

EACH-WAY        
Un Each-Way consiste en deux paris sur une sélection dans une épreuve, le premier pari sur la sélection pour gagner et le deuxième pari sur la sélection pour être placée.

PLACE  
Un Placé consiste en une sélection dans une épreuve. Votre sélection doit être placée pour que votre pari gagne et votre gain dépendra des termes de placement visualisés sur l'épreuve.

DOUBLES             
Un Double consiste en un pari qui implique deux sélections de différentes épreuves. Les deux doivent être réussies pour que votre pari gagne.

TRIPLE  
Un triple consiste en un pari qui implique trois sélections de différentes épreuves. Chacune doit être réussie pour que votre pari gagne.

ACCUMULATEUR             
Un Accumulateur consiste en un pari qui implique quatre ou plus que quatre sélections de différentes épreuves. Chacune doit être réussie pour que votre pari gagne.

ANTE POST          
Le pari ante post vous donne la possibilité de prévoir à l'avance (environ plusieurs semaines) le vainqueur d'un tournoi, d'un championnat ou d'une course, généralement quand l'épreuve est dans l'avenir. 

TRIXIE    
Un Trixie consiste en quatre paris qui impliquent trois sélections de différentes épreuves :  3 doubles  - 1 triple. Un minimum de 2 de vos sélections doit être réussi pour obtenir un gain. 

PATENT                
Un Patent consiste en 7 paris qui impliquent 3 sélections de différentes épreuves :  3 simples - 3 doubles - 1 triple. Vous avez besoin d'une sélection réussie pour garantir un gain.

YANKEE                
Un Yankee consiste en 11 paris qui impliquent 4 sélections de différentes épreuves : 6 doubles - 4 triples - 1 Accumulateur. Vous avez besoin qu'un minimum de 2 de vos sélections gagne pour obtenir un gain.

SUPER YANKEE                  
Un Super Yankee (ou Canadian) consiste en 26 paris qui impliquent 5 sélections de différentes épreuves :  10 doubles - 10 triples - 5 Accumulateurs quadruples - 1 Accumulateur quintuple. Vous avez besoin qu'un minimum de 2 de vos sélections gagne pour obtenir un gain.

HEINZ    
Un Heinz consiste en 57 paris qui impliquent 6 sélections de différentes épreuves : 15 doubles -20 triples - 15 Accumulateurs quadruples - 6 Accumulateurs quintuples - 1 Accumulateur sextuple. Un minimum de 2 de vos sélections doit être réussi pour obtenir un gain.

SUPER HEINZ      
Un Super Heinz consiste en 120 paris qui impliquent 7 sélections de différentes épreuves : 21 doubles - 35 triples - 35 Accumulateurs quadruples - 21 Accumulateurs quintuples - 7 Accumulateurs sextuples - 1 Accumulateur septuple. Un minimum de 2 de vos sélections doit être réussi pour obtenir un gain.

GOLIATH              
Un Goliath consiste en 247 paris qui impliquent 8 sélections de différentes épreuves : 28 doubles - 56 triples - 70 Accumulateurs quadruples - 56 Accumulateurs quintuples - 28 Accumulateurs sextuples - 8 Accumulateurs septuple - 1 Accumulateur octuple. Un minimum de 2 de vos sélections doit être réussi pour obtenir un gain.

Où parier ?

Retrouvez sur cette page un comparatif des meilleurs sites de paris sportifs en ligne.